La vitesse, nouveau critère de Google

C’est officiel: le temps de chargement d’un site va faire partie à partir de juillet 2018 des quelques 200 critères de pertinence de l’algorithme pour le mobile (c’est déjà le cas pour les version desktop). Pour savoir comment se positionne votre site et quels sont les points à optimiser, Google a mis à jour quelques outils bien pratiques !

Le temps de chargement, un critère essentiel pour la navigation mobile

Ce nouveau paramètre va dans le sens de la stratégie « mobile first », menée depuis quelques temps par Google. Pour rappel, c’est normalement cette année que nous passons sur l’Index Mobile First, c’est à dire l’indexation de votre site depuis les versions responsive/mobile. Attention donc aux contenus qui se doivent d’être similaires !

Et surtout, attention aux temps de chargement et à la vitesse d’affichage de votre site. Les mobinautes sont moins patients que les internautes, et seront plus à même de quitter un site si celui-ci met trop de temps avant de s’afficher. On retrouve souvent la barre des 3 secondes entre le clic sur le lien et l’affichage des premiers éléments.

Comment tester son site e-commerce ?

Google met à disposition 3 grands outils de test

  • Google Page Speed Insight, qui a évolué il y a quelques semaines afin d’indiquer de nouveaux metrics (FCP, DCL)
  • Lighthouse
  • Experience Reports

Google Page Speed Insight va permettre d’analyser plus finement les points freinant les temps de chargement, en donnant également une moyenne de référence. Il s’appuie pour ce faire sur les rapports UX de Google Chrome.

Lighthouse et Experience Reports prennent en compte les différents metrics : performance, Progressive, Web App, Accessibility, Best Practices, SEO. Pour chacun de ces points, des options sont proposées pour améliorer les performances.

L’impact de ce nouveau filtre devrait être assez limité puisque ne ciblant que les pages les plus lentes. La pertinence du contenu restant d’actualité, il est possible qu’une page lente avec un contenu à forte valeur ajoutée reste en première position, avant une page avec un bon temps de chargement mais un contenu moins pertinent.

Cette mesure peut également favoriser les pages sur le format AMP, plus rapide à charger que leur version classique. Ici aussi, attention à la gestion des duplicate content !