Google revient sur la position du comparateur Shopping

Suite à la pénalité record de 2,4 milliards d’euros infligée par la commission européenne, Google avait jusqu’au 30 août pour présenter un plan d’action. La firme de Mountain view a revu sa copie et le mois de septembre montre quelques évolutions sur les remontées des résultats du comparateur de prix Google Shopping.

Une amende de 2,4 milliards d’euros et un plan de mise en conformité

Les premières plaintes ont eu lieu en 2015, mais Google est dans le collimateur de la Commission depuis plusieurs années. En cause, sa position de dominance quasi-totale sur les comparateurs de prix – certains évoquent un quasi monopole, porté par Google Shopping qui éclipse les autres.

Le 28 juin dernier, la Commission européenne infligeait une amende record à Google pour avoir « empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d’innover ». La firme ayant « ainsi privé les consommateurs du bénéfice d’un choix de services et il a freiné l’innovation »*

A la suite de l’amende record, Google a du montrer patte blanche en proposant un plan d’action à la Commission, qui n’a pas encore été divulgué. Celui-ci devrait acter une remise à niveau entre le comparateur de Google, Shopping, et les autres.

Les évolutions Shopping en septembre

Certaines évolutions ont vu le jour en septembre, notamment le retour des produits Shopping sur la droite de la SERP et non plus en premier résultat. Nous reviendrions alors au système précédent, ce qui sur desktop permettra aux résultats organiques d’être plus visibles.

Pour le moment cette situation a été constatée sur certaines requêtes, telles que « achat chaussettes » et sur desktop. D’autres requêtes en revanche montrent une évolution sur desktop et sur mobile, avec la disparition de shopping en premier résultat non organique.

Achat Chaussette Shopping

To be continued…

*Source: http://www.journaldugeek.com/2017/08/30/concurrence-google-commission-europeenne/