Google MAP devient payant, ou presque !

La célèbre application de navigation de Google, autrefois disponible gratuitement, nécessite désormais une clé API valide et un compte de facturation Google Cloud Platform.

En effet, depuis le 11 juillet, l’ensemble des sites utilisant le service Google Maps doivent rentrer leurs informations bancaires, alors que ce n’était que facultatif jusqu’à présent.

Autre modification : la version gratuite n’existe plus. Afin de simplifier son offre Google a opté pour du tout-payant… ou presque. Dès qu’une requête sera effectuée sur Maps, elle sera facturée. Mais Google veut éviter la fuite des éditeurs et propose un forfait mensuel gratuit limité d’une valeur de 200 dollars.

Plus d’informations à l’adresse : https://cloud.google.com/maps-platform/pricing/?hl=FR

Diminution des appels gratuits

Jusqu’à présent, il était possible d’intégrer les données de Google Maps assez librement, sans trop de restrictions. Les CGU de la Google Maps Platform autorisaient l’équivalent de 25 000 appels par jour pour afficher gratuitement une carte dynamique.

Désormais, le seuil a drastiquement été revu à la baisse : au-delà de 28 000 vues par mois, les appels supplémentaires seront facturés.

Nouvelle tarification

Plus d’informations sur les tarifs à l’adresse : https://cloud.google.com/maps-platform/pricing/?hl=FR

Procéder à la génération d’une nouvelle clé API pour votre site

  • Accédez à l’adresse : https://cloud.google.com/maps-platform/
  • Cliquez sur « Commencer »
  • Choisissez le ou les produits utilisés pour votre site
  • Créez un projet (ex : le nom de votre site ou service)
  • Renseignez vos informations de facturation

Copiez votre clé API et mettez à jour le module de votre site ou fournissez la clé à votre agence ou développeur pour mise à jour.